Généalogiste en France et au Portugal

Choisir un prénom au Portugal et au Brésil.

Aujourd'hui, en France, le prénom d'un enfant est librement choisi par ses parents. L'officier d'état civil a pour rôle de contrôler que ce prénom ne porte pas préjudice à l'enfant.

Au Portugal, ce sont bien sûr aussi les parents qui choisissent le prénom "nome próprio" de leur enfant mais, petite contrainte supplémentaire, il existe une liste officielle des prénoms autorisés (ou pas), donnée par l'Instituto de Registos e do Notariado, dépendant du Ministère de la Justice.

Ainsi pour être valides les prénoms doivent :

·       être portugais ou adaptés graphiquement et phonétiquement à la langue portugaise,

·       respecter l'orthographe officielle en cours

·       ne pas laisser de doute quant au sexe de la personne. (Cependant, dans le cas d'un prénom composé, cette exigence ne concerne que la première partie de celui-ci ; ainsi sont valides "José-Maria" pour un garçon, et "Maria-José" pour une fille.)

 

D'autre part, les prénoms étrangers sont acceptés, sous leur forme originelle, si l'enfant est étranger, né à l'étranger, s'il a une double nationalité, si l'un de ses parents est étranger ou a une double nationalité.

Enfin, un enfant ne peut recevoir plus de deux prénoms (il faut dire qu'au Portugal, une personne peut porter jusqu'à quatre noms de famille).

 

Au Brésil la règle est la même qu'en France : les parents choisissent librement les prénoms, à condition qu'ils ne portent pas préjudice à l'enfant.

Il semble cependant que certains soient allés un peu loin : un couple brésilien a inventé de toutes pièces les prénoms de ses enfants mais, comme ceux-ci étaient finalement assez imprononçables, ils leur ont aussi attribué un ou deux surnoms... Voir cette infographie réalisée par le journal Globo :

 

http://especiais.g1.globo.com/maranhao/2015/nomes-inusitados-de-uma-familia-do-maranhao/

 

Sources :

Instituto dos Registos e Notariado : Composição do nome. Instituto dos Registos e Notariado. 02/08/2013 [consulté le 25 janvier 2016].

Disponible sur : http://www.irn.mj.pt/sections/irn/a_registral/registo-civil/docs-do-civil/dar-o-nome/

 

Liste des prénoms autorisés au 31 décembre 2015